Ukaliq, au pays des affaires perdues

Exposition

Scénographe, plasticienne

 

        Ukaliq, au pays des affaires perdues est une installation de Lélia Demoisy et Julie Mahieu.
C’est lors d’une carte blanche accordée par la ville de Mézières-sur-Seine, qu’elles ont décidé de créer une installation tout public autour du conte inuit éponyme.
        Le choix s’est porté sur ce conte suite au séjour de six mois au Québec, qu’effectue Lélia Demoisy, d’où est née une sensibilité particulière pour ces paysages enneigés et ces mers gelées. La série de photographies De roc et de glace de Lélia Demoisy en est rapportée de ce séjour. 
        Partageant le même attrait pour la nature et la beauté magique de ses paysages, c’est donc tout naturellement que Julie Mahieu et Lélia Demoisy se sont entendues pour monter ce projet, et que Julie crée la série de Monotype Les Mirages Boréals
        En décomposant le texte en cinq tableaux, elles reprennent le principe de la machinerie théâtrale et de ses décors suspendus. Leur adaptation du conte en devient une série d’images vivantes et animées. Le travail en maquette aura été pour elles, l’occasion d’expérimenter en matières, textures et lumière cet univers glacial, fragile et poétique qu’est la banquise.