La Ménagerie de verre

La compagnie des Eclanches

Accessoiriste et assistante à la scénographie

 

       À Saint-Louis, en pleine tourmente des années 1930, on découvre l’équilibre fragile d’une famille, dont le père s’est volatilisé. La mère Amanda, et ses deux enfants, Tom et Laura sont tels des funambules, refusant le vide, l’espoir en balancier et le point d’équilibre accroché à leurs rêves.

       Cet équilibre bascule lorsque Tom, à la demande pressante d’Amanda, invite un galant pour Laura : un employé de l’entrepôt, Jim. Le temps d’une soirée, les rêves prennent vie, les fantômes ressurgissent et la réalité s’immisce, alors que, pourtant, on ne l’avait pas invitée.

       Il s’agit probablement de la pièce la plus émouvante de Tennessee Williams. Premier succès public du dramaturge, il y a mis beaucoup de luimême. Elle narre l’histoire d’une famille au plus profond de ses sentiments, de ses conflits, des joies et des peines qui la traversent.

Tennessee Williams : Texte
Charlotte Rondelez : Mise en scène

Pauline Devinat : Assistante à la mise en scène
Cristiana Reali, Ophelia Kolb : Avec

Charles Templon et Félix Beaupérin

Jean-Michel Adam : Scénographie

Julie Mahieu : Accessoiristes et assistantes décors

et Anaïs Souquet

Jean-Daniel Vuillermoz : Costumes

François Loiseau : Lumières

Vadim Sher : Création musicale

Romain Lalire : Vidéos et magie

Alma de Villalobos : Chorégraphie

Marcel Rondelez : Menuiseries
Pascal Gely : Photographie